Naples : les plus grandes attractions - carte, plan de visite, monuments, faits intéressants

Vue depuis les environs de Castel Nuovo à Naples jusqu'à la baie de Naples

Table des matières

Une ville de contrastes

Naples n'est pas une ville univoque. Ce n'est ni beau ni moche à première vue, même si cela peut être les deux. Et en fait ça l'est ! C'est beau et moche à la fois. Vous rencontrerez ici de nombreux endroits magnifiques, mais il y aura aussi ceux que vous traverserez à un rythme plus rapide. Le paradoxe est que la première impression n'est pas celle dont vous vous souvenez. Sur mon propre exemple, je sais qu'avec le temps je suis plus disposé à revenir avec des souvenirs sur des photos et des lieux que je n'ai pas tout de suite aimés. Plus volontiers qu'à celles qui étaient incontestablement jolies ou même très jolies.
Il y a quelque chose à propos de Naples qui fait que la visite dure beaucoup plus longtemps que le séjour lui-même. Les visites touristiques de Naples restent dans votre esprit longtemps après votre retour chez vous.

Je pense vraiment que Naples devrait être visitée deux fois. Votre première visite devrait vous permettre de recueillir le plus d'impressions possible. Cela créerait un énorme bagage, un grand mélange de souvenirs, même ceux dont au début vous ne saurez pas quoi faire. Collectez-en autant que vous le pouvez et prenez votre temps. Combien? Je ne sais pas. Vous le sentirez vous-même. Vous serez étonné de voir à quel point vos souvenirs de Naples deviendront différents au fil du temps et à quel point cette ville commencera à vous manquer. Parce qu'il vous manquera à coup sûr.

Il est alors temps pour une deuxième visite. Une visite au cours de laquelle vous commencerez à goûter à cette ville sans surprise ni gêne inutile. Qui sait? Peut-être que, comme de nombreux voyageurs qui reviennent régulièrement ici, vous venez de tomber amoureux de Naples ? Très probable!

Une telle vue au centre de Naples n'est pas inhabituelle

Guide de voyage pour Naples

Mais d'abord, rassemblez vos impressions et ne regrettez rien. Marchez, goûtez, regardez et profitez de Naples. Le guide que j'ai préparé vous y aidera, où j'ai essayé de rassembler l'essentiel des informations nécessaires pour bien connaître la ville.
Au fait, je voudrais ajouter que j'ai travaillé sur ce texte pour qu'il ne devienne pas un cours d'histoire ennuyeux. Par conséquent, il n'y aura pas d'introductions et d'introductions fastidieuses, de développements dénués de sens et de fins tristes. Il y aura beaucoup de détails et d'informations dont vous aurez absolument besoin.
Je vous conseille de lire l'intégralité de l'article au moins une fois. Grâce à cela, en quelques étapes vous apprendrez à connaître la configuration de la ville et vous aurez une idée de comment la visiter. Je sais qu'au début, il y a toujours beaucoup de questions, mais après avoir lu ce texte, beaucoup de choses s'éclairciront et vous acquerrez suffisamment de connaissances pour commencer à planifier votre propre voyage.
Bien sûr, j'ai également préparé mon propre plan de visite, prêt à être utilisé immédiatement pendant le voyage. Vous aimerez probablement ma proposition, même s'il est clair qu'il n'existe pas de meilleur itinéraire. N'ayez donc pas peur d'introduire vos propres idées et de modifier le plan proposé. Dans cet article, vous trouverez toutes les données nécessaires pour réaliser votre propre voyage de rêve à Naples.

Un itinéraire étape par étape pour visiter Naples

Le début est toujours le plus difficile. Alors, au lieu de vous bombarder d'une liste de dizaines d'attractions qui ne vous diront rien pour l'instant, essayons de le faire par étapes plus petites mais très logiques :

– d'abord, nous apprendrons à connaître la disposition générale de la ville et des attractions, afin que nous puissions comprendre à quoi nous avons affaire. Je vous montrerai également comment diviser logiquement la ville en zones facilement visitables.

– à l'étape suivante, je publierai des cartes détaillées pour chacune des zones séparées, contenant l'emplacement de toutes les attractions et un itinéraire touristique qui combinera tout en un voyage complet

– dans la dernière partie, vous trouverez de brèves descriptions de chaque attraction indiquée sur la carte, ainsi qu'un ensemble de données nécessaires : curiosités, informations pratiques, liens pour acheter des billets, horaires d'ouverture, coordonnées GPS pour la navigation, etc.

Notez que chacune des attractions que j'ai décrites a son propre numéro unique. Vous pouvez trouver des numéros d'attraction à plusieurs endroits. Ils se trouvent sur les cartes, dans la table des matières, dans les titres des paragraphes suivants. Grâce à cela, la navigation dans l'entrée sera beaucoup plus facile et vous accéderez rapidement aux informations dont vous avez besoin.
Il y a une flèche vers le haut semi-transparente dans le coin inférieur droit de l'écran. En appuyant dessus, vous arriverez tout en haut du texte (vers la table des matières). De cette façon, vous pouvez facilement naviguer dans tout le texte.

Utiliser les coordonnées GPS

Pour chaque attraction, je fournis des coordonnées GPS précises. Cela ne semble peut-être pas particulièrement utile à première vue, mais en pratique, c'est exactement le contraire. Grâce à ces coordonnées, vous n'avez pas à vous en tenir à un itinéraire touristique spécifique. Vous pouvez explorer la ville essentiellement comme vous le souhaitez.
Comment utiliser les coordonnées GPS en pratique ? Cliquez simplement sur le lien à côté d'eux. Ensuite, la navigation s'ouvrira dans votre téléphone et déterminera automatiquement le chemin vers la destination, mais ... vous n'êtes pas obligé de suivre ce chemin ! Marchez comme vous le souhaitez, où vous en avez envie, et traitez l'indication sur votre téléphone uniquement comme une information indiquant si vous approchez de votre objectif ou si vous avez déjà pris la mauvaise direction.
Après tout, visiter une ville ne consiste pas à emprunter le chemin le plus court, mais à profiter de son atmosphère. Grâce aux coordonnées GPS, vous n'avez pas à vous soucier de vous perdre, et en même temps vous avez une liberté illimitée pour explorer.
En bref : cliquez sur les coordonnées, promenez-vous et vérifiez de temps en temps si vous vous déplacez dans la bonne direction. Sans nerfs, sans stress, avec plaisir. Simple et diablement efficace !
Je vous assure que vous apprécierez rapidement les coordonnées GPS affichées ici.

Billets d'attractions

Le point le plus faible de tout plan de visites sont… les billetset, en fait, des files d'attente aux guichets. Vous pouvez avoir le meilleur plan du monde, et la poussière tombera à la première billetterie. Quand il y a une file d'attente devant pendant une heure debout, et à la fenêtre, il s'avère que l'entrée gratuite la plus proche est dans une heure ou deux ... et alors?
Allez-vous acheter un billet et attendre? Ensuite, il n'y a aucune chance de voir tout ce qui était prévu ce jour-là.
Démissionnerez-vous et procéderez-vous comme prévu ? Ensuite, vous ne verrez pas l'attraction qui vous tenait à cœur, pour laquelle vous avez parcouru des centaines voire des milliers de kilomètres. Le plus souvent, les longues files d'attente se trouvent dans les endroits les plus intéressants. Ceux pour lesquels vous venez en ville. Se retrouver dans une telle situation n'est pas agréable, mais heureusement il existe un moyen de l'éviter. Banal et efficace !
De nombreux sites vous permettent d'acheter des billets à l'avance en ligne. Dans la mesure du possible, je l'utilise toujours. J'achète un billet pour un jour précis, et s'il est nécessaire de choisir l'heure d'entrée, je choisis celle qui me convient le mieux et correspond à mon emploi du temps. Le jour de la visite, je saute toute la file d'attente et saisis le billet acheté à l'avance. Souvent, il existe même des entrées séparées sans files d'attente pour les détenteurs de tels billets achetés à l'avance.

Dans cet itinéraire, à côté des descriptions des attractions, j'inclurai des liens vers la vente de billets d'entrée via Internet. Ce n'est pas possible partout et ce n'est pas nécessaire partout, mais là où c'est possible, vous trouverez le lien approprié dans la description.

Cartes de la ville de Naples et forfaits de billets

Une option très intéressante est la possibilité d'acheter des billets sous forme cartes de ville – [cliquez] ou des forfaits de billets, qui comprennent l'entrée déjà achetée dans des installations sélectionnées, et parfois également le transport. Souvent, vous pouvez également économiser de l'argent, car de temps en temps, des forfaits sont disponibles avec des promotions intéressantes (même plusieurs dizaines de pour cent). La durée de la promotion est inconnue, vous devez donc cliquer et vérifier.

Exemples intéressants cartes de ville – [cliquez] et des forfaits de billets pour les attractions de Naples et de ses environs sont disponibles ci-dessous. Je fournis des prix valables au moment de la rédaction de ce texte et je ne mettrai pas à jour ces prix. Ils changent souvent et cela n'aurait aucun sens. Cliquez simplement sur le lien pour voir le prix actuel.

Paquet : Naples souterraine + catacombes de San Gennaro – [cliquez] (prix de base sans réduction : 21 EUR) comprend :
– visite guidée des souterrains de Naples
– visite guidée des catacombes et de la Basilique de San Gennaro
– entrée aux catacombes de San Gaudioso et à la basilique Santa Maria della Sanita (valable 12 mois)

Paquet : Pompéi + Herculanum – [cliquez] (prix de base sans réduction : 43 EUR) comprend :
– billet d’entrée à Pompéi
– billet d’entrée à Herculanum

Paquet : Pompéi + Vésuve – [cliquez] prix de base sans réduction : 42 EUR) comprend :
– billet d’entrée à Pompéi
– billet d’entrée au Mont Vésuve
– Visite guidée de 90 minutes autour du volcan

Vérifier les prix disponible: cartes de ville à Naples – [cliquez]

Transports publics à Naples

Dans le plan de visite que j'ai élaboré, j'ai préparé les itinéraires de marche de manière à vous simplifier la vie au maximum. Se promener dans la ville selon ma proposition, vous n'aurez pas besoin de beaucoup de moyens de transport. Tout ce dont vous avez besoin est le métro (le ticket coûte 1,1 EUR).

AVERTISSEMENT! Pour 4,5 EUR, vous pouvez acheter un ticket journalier, utilisable autant de fois que vous le souhaitez dans le métro, les bus et les téléphériques.

A Naples, le métro ne compte que deux lignes (jaune et bleue), se déplacer est donc un jeu d'enfant. Soit dit en passant, la disposition de la station est telle que tout peut être fait sans aucun problème. J'ai marqué l'emplacement des stations et les numéros de ligne sur les cartes que j'ai préparées, donc quand nous y arriverons, tout deviendra clair.
Le métro circule de 6h00 à 23h00 toutes les 6 à 15 minutes.

télécharger: Plan du métro de Naples – [cliquez] (les lignes de métro sur le plan sont jaunes et bleu foncé, les autres lignes visibles sur le plan sont des liaisons ferroviaires)

Location de voiture - Naples

Arriver et explorer Naples ne sera probablement pas le seul but de votre voyage en Italie. Beaucoup de gens de Naples commencent à explorer la partie sud de l'Italie en louant une voiture ici. Si tel est votre projet de partir de Naples pour explorer davantage l'Italie, vous aurez certainement besoin de plusieurs façons de louer une voiture à moindre coût et en toute sécurité. Assurez-vous de lire le guide connexe location de voiture à Naples.

Naples - planifier une visite de la ville

Pour commencer, j'ai préparé une carte qui vous montrera instantanément quelle partie de la ville nous visiterons et comment les attractions sont réparties. C'est la clé d'un examen plus approfondi et de l'élaboration d'un plan sensé.

J'ai marqué quatre zones sur la carte :

- Old Townle centre historique de la ville. C'est la principale zone touristique où se trouvent la plupart des principales attractions, mais certainement pas toutes. La longueur de cette zone est d'environ 2 km. Cela ne semble pas beaucoup, mais en raison de la densité des sites incontournables, visiter le Centro Storico vous prendra la majeure partie de la journée, voire une journée entière.

- San Ferdinando, un quartier situé sur le front de mer. Ses attractions sont situées à proximité les unes des autres, et certaines d'entre elles peuvent être vues pratiquement immobiles 🙂 bien sûr, à moins que vous n'ayez envie d'entrer à l'intérieur. L'exploration de cette zone vous prendra au maximum une demi-journée, et elle peut et doit être combinée avec la prochaine zone qui lui est adjacente

- Quartiers espagnols qui est tout simplement le quartier espagnol. Une partie caractéristique et en même temps emblématique de la ville, créant une atmosphère spécifique de Naples, qui ne peut être comparée à rien d'autre. Des rues étroites et exiguës remplies de bois divers, de petits ateliers artisanaux, des boutiques à chaque trou, des immeubles locatifs négligés, délabrés... En se promenant dans le centre historique, on peut penser que c'est aussi ici. Oh non non!!! Quartieri Spagnoli offre ces attractions dans une concentration beaucoup plus grande. C'est comme une essence épaisse brassée du climat napolitain. Réservez une demi-journée pour explorer Quartieri Spagnoli et passez du temps ici, en regardant tranquillement la vie trépidante ici.

- Catacombs les fameuses catacombes de Naples. Bien sûr, il n'y a pas un tel quartier ici, et j'ai trouvé le nom de la région pour mes propres besoins. Il y a deux nécropoles à voir ici (si quelqu'un aime visiter les nécropoles) et c'est la seule zone qui ne peut pas être atteinte en métro. Vous devez marcher (ou prendre un autre moyen de transport : bus, taxi) sur environ 2 km depuis la partie nord du Centro Storico. La visite des catacombes vous prendra environ 2-3 heures, mais il faut ajouter la marche et le retour au métro.

Naples - carte des attractions touristiques

Maintenant que nous savons plus ou moins quoi, où et comment, il est temps de passer à l'étape suivante et de planifier plus en détail les visites.
Regardez la carte suivante.

Naples - carte des attractions et division en zones touristiques

Cette fois, j'ai marqué sur la carte l'emplacement détaillé de toutes les attractions que je propose sous forme de marqueurs avec des numéros (leurs descriptions plus détaillées marquées des mêmes numéros se trouvent dans la suite du texte). En plus des attractions, vous trouverez également l'emplacement approximatif de la station de métro (lettre M). A côté du marqueur de métro, j'ai placé le nom de la station et les numéros et couleurs des lignes qui s'y arrêtent (L1 - jaune et L2 - bleu).
Je suppose que cette carte particulière vous plaira beaucoup, car vous pouvez tout voir clairement. Cliquer sur la carte ouvrira l'image en plus haute résolution, ce qui vous permettra de l'agrandir davantage 🙂
Cependant, je pense que les prochaines cartes préparées par mes soins dans la suite du texte vous plairont au moins autant, et peut-être même plus.

Remarque pratique :
Les lignes de métro se connectent à deux endroits : à l'arrêt Garibaldi et en partie aux arrêts interconnectés Museo et Cavour. Ce n'est qu'à ces deux endroits que vous pourrez changer d'une ligne à l'autre, et dans le cas des stations Museo et Cavour, vous devrez parcourir un peu les couloirs qui relient les deux stations.
Sur la carte, j'ai mis en surbrillance trois zones colorées, en outre marquées de majuscules A, B i C. Dans le cadre de ces trois domaines, j'ai développé trois itinéraires touristiques détaillés et indépendants que vous pouvez mélanger librement, en les mettant en œuvre dans un ordre pratique. Grâce à cela, le plan gagne en flexibilité et peut être utile à un plus grand nombre de personnes (je l'espère).

Zone A couvre principalement la zone du centre historique, Zone B est une combinaison du quartier du front de mer, du quartier espagnol et de la colline du château, un Zone C sont les catacombes et les attractions qui se trouvent sur le chemin des catacombes.
Bien sûr, rien ne s'oppose à faire une division complètement différente et à explorer la ville à votre manière. En créant votre propre itinéraire, vous apprendrez à mieux connaître toutes les attractions et les visites ultérieures seront encore plus agréables.

Visiter le centre historique de Naples (zone A)

Nous commencerons par décrire la zone où la plupart des voyageurs commencent à connaître Naples. Il s'agira d'attractions situées principalement dans la zone du centre-ville historique.
D'abord, bien sûr, la carte, puis le reste des informations.

Naples - carte des attractions et visite du Centro Storico

Le parcours touristique a été conçu de manière à ce que son début et sa fin soient proches de la station de métro. Grâce à cela, vous pouvez mettre en œuvre ce plan quel que soit l'emplacement de votre logement. Si vous avez un métro à proximité de l'hôtel, il vous suffit de vous rendre au début du parcours touristique et de commencer sa réalisation. À la fin, vous serez à nouveau proche de la gare et vous pourrez facilement retourner à votre hôtel. j'en dirai plus ! Grâce à une telle planification, vous pouvez même vivre en dehors de Naples et cela n'interfère en aucune façon avec la mise en œuvre de ma proposition 🙂

L'ensemble du parcours fait moins de 4 km et, en ce qui concerne la longueur elle-même, il n'est théoriquement pas très exigeant (il se déroule presque entièrement sur une surface plane). Cependant, vous ne devez pas oublier qu'il y a plusieurs objets sur le chemin que vous devez entrer (billets !!!), et les visiter nécessite une marche supplémentaire (par exemple, le métro de Naples). En pratique, parcourir ce court itinéraire au premier coup d'œil et visiter toutes les attractions devrait vous prendre la majeure partie de la journée.
Si vous décidez de ne pas visiter certaines des propositions et que vous avez de la place, envisagez de combiner cet itinéraire avec une visite des catacombes (zone C), qui ne prend pas une journée entière à visiter, mais seulement quelques heures.

1. Porte Capouane (Porta Capuana)
Porte de Capoue (Porta Capuana)
photo: Berthold Werner d'après CC BY-SA 3.0

Nous commençons la visite à la station de métro Garibaldi et nous dirigeons vers la porte à environ 400 mètres Porta Capuana. Par la porte Porta Capuana, l'une des routes les plus importantes de cette partie de l'Italie menait à la ville : la route royale des Pouilles.
Près de la porte se trouve un rare fragment de la ville de Naples, restée inchangée depuis le XVe siècle. Il se compose de bâtiments regroupés autour d'une ancienne route, qui est aujourd'hui l'une des rues de la ville : Via Sant'Antonio Abate. Au fait, je voudrais ajouter que la rue Sant'Antonio Abate est aussi un célèbre marché quotidien historique qui s'étend sur toute la rue. Pour les volontaires et curieux, je joins une carte montrant comment se rendre de la porte à Via Sant'Antonio Abate.

Plan d'accès à Via Sant'Antonio Abate
fond de carte : openstreetmap.org
Via Sant'Antonio Abate à Naples
photo : Mark1000 (Marco Antonio) d'après CC BY-SA 3.0

Actuellement, la porte est davantage associée à un arc de triomphe, car elle est complètement isolée et aucun mur ne l'atteint. Autrefois, cependant, il faisait partie des murs défensifs aragonais qui entouraient la ville. Les restes des murs à proximité de la porte, ainsi que des fragments préservés des tours défensives voisines, peuvent être trouvés ici à ce jour. Ils se sont développés dans la ville et ont été étroitement entourés de bâtiments plus récents, créant actuellement un organisme.
L'une des tours a l'air drôle, au sommet de laquelle se trouve une petite maison. J'avoue que je n'ai pas trouvé d'informations sur comment et quand elle a été construite, mais en regardant les faîteaux d'autres tours à Naples (elles sont plates et il n'y a pas de maisons dessus), il est difficile de supposer que cette maison a été ici pour toujours. Par curiosité, je poste une photo de cartes Google en trois dimensions.

Une maison sur une des tours
source : Google Maps

Porta Capuana, Les coordonnées GPS:
40°51’15.9″N 14°15’55.7″E
40.854419, 14.265478 - cliquez et définissez votre itinéraire

Via Sant'Antonio Abate, Les coordonnées GPS:
40°51’25.7″N 14°15’56.5″E
40.857131, 14.265680 - cliquez et définissez votre itinéraire

Une tour surmontée d'une maison, Les coordonnées GPS:
40°51’19.5″N 14°15’51.3″E
40.855404, 14.264239 - cliquez et définissez votre itinéraire

2. Cathédrale de St. Janvier (Cathédrale de San Gennaro, Duomo de Naples)
Intérieur de la cathédrale St. Janvier à Naples
photo: Berthold Werner d'après CC BY-SA 3.0

L'une des églises les plus joliment décorées de Naples. Il se compose du corps de logis principal et de deux chapelles latérales ajoutées ultérieurement.
Le corps de logis a été construit au tournant des XIIIe et XIVe siècles. Il a été érigé sur le site de la basilique Stefania partiellement démolie, qui existe ici depuis le XNUMXème siècle.

Fait intéressant:
Une fois la construction de la cathédrale terminée, il y avait une statue équestre devant elle. Il s'est tenu ici pendant des siècles avant la basilique démolie. Et tout irait bien sans les légendes associées à ce monument. Les résidents locaux croyaient que Virgile avait sculpté le monument à l'aide de la sorcellerie et que, par conséquent, le monument avait la capacité de guérir les chevaux. Pour le cardinal Filomarino, cette histoire s'est avérée trop lourde à supporter et il a ordonné le démontage de la statue. Finalement, la figure a été fondue et le bronze ainsi obtenu a été utilisé pour fabriquer les cloches, qui pendent dans la cathédrale à ce jour.

Pour les curieux :
La cathédrale abrite les reliques de St. Januarego (une bouteille contenant son sang). Deux fois par an (en mai et septembre), les reliques sont exposées au public. Si le sang est alors sous forme liquide, Naples jouira de l'abondance. Sinon, quelque chose de grave arrivera (comme au XVIe siècle, lorsque le sang se figea et que la ville fut frappée par une épidémie).

Après être entré dans la cathédrale, vous pouvez continuer vers les deux objets suivants. Vous y entrez de l'intérieur de la cathédrale. À droite se trouve l'entrée de la Reale Cappella del Tesoro di San Gennaro (Chapelle Royale du Trésor de Saint Januarius). La chapelle ornée abrite et expose des œuvres d'art et des bijoux incrustés de pierres précieuses, notamment une mitre d'évêque et des bustes en argent. L'entrée est payante.
Sur la gauche, vous trouverez l'entrée de la Basilique de Santa Restituta, dont j'écrirai plus dans la section suivante (3)

consultez: billets pour San Gennaro – [cliquez]

Cathédrale de St. Janvier à Naples, Les coordonnées GPS:
40°51’08.8″N 14°15’33.4″E
40.852443, 14.259263 - cliquez et définissez votre itinéraire

3. Basilique Santa Restituta
À l'intérieur de la basilique de Santa Restituta à Naples
photo: Berthold Werner d'après CC BY-SA 3.0

La basilique de Santa Restituta est l'un des plus anciens édifices paléochrétiens conservés à ce jour. Les décors intérieurs de la salle du baptistère ont également été conservés. À l'origine, l'église avait cinq nefs et probablement aussi cinq entrées, elle était donc beaucoup plus grande qu'elle ne l'est aujourd'hui.
Les fragments conservés du bâtiment et des décorations (y compris les mosaïques) proviennent des XNUMXe et XNUMXe siècles après JC.
La basilique est entrée de l'intérieur de la cathédrale de St. Janvier (à gauche). L'entrée de la basilique est gratuite, mais il faut payer pour entrer dans la salle du baptistère.

Basilique de Santa Restituta, Les coordonnées GPS:
40°51’10.6″N 14°15’33.6″E
40.852934, 14.259325 - cliquez et définissez votre itinéraire

4. Madonna avec un pistolet Banksy
Madonna avec un pistolet Banksy à Naples
photo : Antoine Pitrou d'après Licence Art Libre 1.3

L'une des œuvres de l'artiste de rue peut-être le plus célèbre au monde se trouve sur un mur du centre historique de Naples. Jusqu'à il y a quelques années, l'œuvre était disponible sans aucune sécurité. Après une augmentation significative de l'intérêt pour l'artiste lui-même et son travail sur Madonna with a Pistol, il a commencé à être bondé et on craignait que l'œuvre ne soit détruite.
Actuellement, l'œuvre est enfermée dans une armoire spéciale et ne peut être admirée qu'à travers le verre.

Madonna avec un pistolet Banksy, Les coordonnées GPS:
40°51’05.8″N 14°15’31.7″E
40.851607, 14.258797 - cliquez et définissez votre itinéraire

5. Napoli Sotterranea ANS (métro Naples)

Lors de la fondation de Naples, il y avait en fait deux villes. Cela était dû à la roche souterraine d'origine volcanique (appelée tuf), qui était parfaite pour la construction.
D'où viennent les matériaux de construction dont sont issus les prochains bâtiments ? Souterrain! Les premiers souterrains de carrière ont été créés par les Grecs dès le IIIe siècle av. Des blocs de roche de taille appropriée ont été séparés de la roche solide sous le sol, extraits à la surface et utilisés pour la construction. La ville s'est développée sur le sol et des couloirs souterrains et des vides ont été créés, dont la plupart ont été utilisés comme citernes pour stocker l'eau. Plus tard (à l'époque des Romains), l'exploitation minière a été réalisée de manière plus planifiée et, soit dit en passant, un système de connexions bien pensé a été créé sous terre pour contrôler le débit de l'eau, c'est-à-dire des aqueducs.
Au fil du temps, le système s'est agrandi et a acquis de nouvelles fonctions. Il y avait des routes, un marché et même un théâtre dans le métro.
Le système de grottes et de souterrains de Naples s'étend sous toute la zone du centre-ville historique, et une grande partie d'entre eux reste encore inexplorée. On dit que si vous voulez connaître la taille des grottes sous vos pieds, regardez la taille des bâtiments sous vos yeux. Plus le bâtiment est grand, plus il faut de matériaux pour le construire, et donc plus le trou dans le sol sous le bâtiment est grand. La plupart des bâtiments de Naples avaient ainsi un accès direct au système souterrain et disposaient de leur propre réservoir d'eau souterrain. À ce jour, dans certaines maisons, la descente vers le sous-sol est bloquée par un lit ou une armoire, afin que les enfants ne s'aventurent pas accidentellement dans des zones souterraines inconnues et dangereuses.
Ainsi, lorsque vous vous promenez dans Naples, sachez qu'à 40 mètres sous vos pieds se trouve une deuxième ville, que les Napolitains appellent souvent "l'image miroir" de ce que l'on voit à la surface.

entrée de Napoli Sotterranea (5) - voici à quoi ressemble la rue étroite depuis la place devant la basilique Saint-Paul (Basilica di San Paolo Maggiore)
cliquer sur l'image vous amènera à la vue sur Google Maps
source : Google Maps

En raison de la multitude théorique d'entrées et de la relative facilité d'accès aux tunnels depuis de nombreux endroits non autorisés, un système de licences a été introduit à Naples autorisant l'accès et guidant les touristes dans le métro. Actuellement, les plus prisés sont les services de deux associations disposant d'une telle licence :
- le premier est celui-ci Associazione Napoli Sotterranea - ANS (numéro de repère sur la carte 5)
- la deuxième association est plafond (numéro de repère sur la carte 32) - une description plus détaillée peut être trouvée dans la suite du texte.

consultez: billets d'entrée à Napoli Sotterranea (n ° 5) – [cliquez]

Napoli Sotterranea (métro Naples - n ° 5 sur la carte), Les coordonnées GPS:
40°51’04.6″N 14°15’24.4″E
40.851281, 14.256766 - cliquez et définissez votre itinéraire

6. Ville souterraine sous l'église de San Lorenzo Maggiore

L'exemple le plus intéressant de la construction en couches de Naples est probablement ce que nous pouvons voir lors de la visite de l'église et du monastère de San Lorenzo Maggiore. Actuellement, le bâtiment sert également de musée, exposant sur trois étages de nombreuses expositions intéressantes liées à San Lorenzo et à l'histoire largement comprise de Naples. Le plus intéressant, cependant, est souterrain.

Il m'est encore difficile d'imaginer comment cela s'est passé dans la pratique, mais l'effet est que l'église de San Lorenzo Maggiore a été littéralement érigée sur l'ancienne agora grecque, forum romain et bâtiment commercial (!!!), qui était à l'origine deux étages. Actuellement, le niveau du sol est plus ou moins au niveau du deuxième étage du macellum du XNUMXer au XNUMXème siècle avant JC (c'est-à-dire le bâtiment commercial susmentionné).

.

La découverte est assez récente, car elle n'a été ouverte au public qu'en 1992, après 25 ans de fouilles. Jusqu'à présent, plus ou moins la moitié du bâtiment couvert a été fouillée, mais l'impression est électrisante. Vous entrez dans le sous-sol de l'église, et il y a une deuxième ville : un bâtiment commercial, une rue, un fragment de l'agora... il y a un léger choc !

consultez: billets pour San Lorenzo Maggiore et métro – [cliquez]

Souterrain sous l'église de San Lorenzo Maggiore, Les coordonnées GPS:
40°51’02.6″N 14°15’27.5″E
40.850733, 14.257649 - cliquez et définissez votre itinéraire

7. Via San Gregorio Arménie

Après avoir exploré le sous-sol, il est temps de respirer un peu d'air frais. Si vous avez choisi de visiter le point précédent du voyage, c'est-à-dire San Lorenzo Maggiore, vous avez déjà descendu quelques marches San Gregorio Armeno et vous savez plus ou moins ce qui vous attend.

Dans cette rue se trouve un célèbre centre de crèches et d'arts liés aux crèches. Longue d'environ 200 mètres, une rue très étroite, serrée entre les immeubles, est bordée sur toute sa longueur d'échoppes remplies à ras bord de crèches. Ba ! Il y a des paysages entiers, des installations de scènes de genre et d'innombrables figurines, pas seulement pour l'occasion de Noël (célébrités, athlètes, artistes, politiciens et personnalités célèbres sont à vendre ici sous la forme de figurines accrocheuses). Il s'agit majoritairement de petits chefs-d'œuvre faits à la main, souvent uniques et inimitables.
En règle générale, tout ce que vous achetez ici peut être inséré dans un berceau ou exposé séparément. Les choses ne sont pas bon marché, mais certaines sont vraiment difficiles à résister. Vous pouvez dépenser n'importe quelle somme d'argent ici si vous le souhaitez.
Vous pouvez regarder gratuitement 🙂
Je dois admettre que c'est très amusant de regarder ces merveilles faites à la main.
Bien sûr, l'apogée de la popularité, l'ampleur de l'offre et ... le niveau des prix tombe sur la période précédant Noël.

Une rue de crèches de Noël, Les coordonnées GPS:
40°51’00.3″N 14°15’28.2″E
40.850081, 14.257821 - cliquez et définissez votre itinéraire

8. Chapelle Sansevero et Christ sous le Suaire (Museo Cappella Sansevero)
Détail de la sculpture du Christ sous le linceul dans la chapelle Sansevero, Naples
photo : David Sivyer d'après CC BY-SA 2.0

Sans aucun doute, ce point du voyage devrait être considéré comme obligatoire. Dans la chapelle, il y a une œuvre d'art qui impressionnera même les personnes les plus résistantes à l'art. Garanti!
Le corps grandeur nature du Christ mort caché sous un linceul délicat est taillé dans une seule pièce de marbre. Même en regardant cette œuvre de près, il est difficile de comprendre comment il est possible que le linceul doux et translucide ne soit pas une vraie toile, mais une sculpture en pierre. Sans aucun doute, nous avons affaire ici à quelque chose d'inhabituel et d'unique à l'échelle de toute l'histoire de l'art.
La sculpture est fréquemment visitée par des artistes du monde entier qui viennent à Naples pour voir la technique de son exécution. À ce jour, cependant, personne n'a égalé l'original, et le maître du classicisme italien, Antonio Canova lui-même, a déclaré qu'il donnerait dix ans de sa vie pour être l'auteur de cette œuvre.

Aucune photographie n'est autorisée à l'intérieur, voici donc des liens vers des photos d'autres auteurs :

- intérieur de la Chapelle Sansevero – [cliquez]

- Christ sous le linceul – [cliquez]

Le Christ, qui est au centre de l'exposition, n'est pas la seule œuvre remarquable exposée dans la chapelle. Il est entouré de plusieurs autres sculptures. Les visiteurs de la chapelle, très impressionnés par "le Christ sous le linceul", y prêtent souvent moins d'attention. Je vous exhorte à ne pas en sauter au moins deux sous aucun prétexte : un homme essayant de se libérer du filet (c'est-à-dire "Disinganno" de Francesco Queirolo) et une femme couverte d'un voile (c'est-à-dire "Pudicizia" d'Antonio Corradini.
Debout au pied de la sculpture du Christ, derrière sa tête sur le côté droit contre le mur, vous trouverez "Disinganno", et symétriquement sur le côté gauche il y a "Pudicizia").

Une autre surprise vous attend après être descendu au sous-sol de la chapelle. Là, dans des vitrines, les soi-disant des machines anatomiques, c'est-à-dire des squelettes de femme et d'homme, avec un système circulatoire préservé qui enlace de manière dense les deux figures. La vue est légèrement choquante et de nombreuses légendes se sont développées autour des machines anatomiques au fil des siècles.
L'un d'eux dit même que les squelettes sont une paire de serviteurs qui ont travaillé pour Raimondo di Sangro, c'est-à-dire le prince Sansevero, responsable de la construction de la chapelle. Le prince était une figure extrêmement colorée et controversée, et en même temps très talentueuse et bien éduquée. Il mena de nombreuses expériences, incompréhensibles pour la plupart des gens, et l'une d'elles consistait à injecter dans le corps des serviteurs une substance métallisante qui, après dissolution dans leur système sanguin, devait conduire à la métallisation des veines qui le constituaient.
Cette théorie n'a finalement été réfutée qu'en 2007 (!!!). Des recherches menées par l'American Institute for Conservation of Historic & Artistic Works à Washington, D.C. ont montré que le système circulatoire n'est pas l'effet de la métallisation, mais a été créé comme un travail manuel extrêmement précis (par le docteur Giuseppe Salerno, sous la supervision du Duc de Sansevero), réalisé avec des fils, des fibres et de la cire colorée.
Il reste encore un fait inexpliqué qu'à l'époque où ce modèle reproduisant fidèlement le système circulatoire a été créé, les connaissances qui permettraient de le réaliser avec un tel degré de détail n'étaient pas encore disponibles.

La chapelle San Severo et le Christ enveloppé sont les points forts particulièrement menacé de pénurie billets d'entrée. S'il y a un problème de disponibilité et d'achat, vous pouvez essayer de rejoindre l'une des visites guidées qui ont des entrées garanties (ils achètent de gros lots de billets à l'avance). L'entrée de San Severo est alors l'un des points touristiques.

consultez: visite de groupe avec un guide et entrée à la chapelle San Severo – [cliquez]

Chapelle San Severo et Christ sous le linceul, Les coordonnées GPS:
40°50’57.3″N 14°15’17.4″E
40.849245, 14.254836 - cliquez et définissez votre itinéraire

9. Église Gesu Nuovo (Nouveau Jésus)
Façade de l'église Gesu Nuovo à Naples
photo: Berthold Werner d'après CC BY-SA 3.0

La construction de l'église Gesu Nuovo a une histoire assez intéressante, car avant qu'elle ne devienne une église, c'était un palais (il s'appelait Palais Sanseverino) ! Il a été commandé par Roberto Sanseverino, le duc de Salerne, et a été confisqué avec tous les biens à la suite des activités politiques de la famille Sanseverino (ils se sont rangés du côté des rebelles lors du soulèvement de 1547 contre Pedro de Toledo, vice-roi d'Espagne).
Pour moi, c'est une bonne excuse pour passer en contrebande une histoire courte et intéressante en quelques mots.

En 1503, les Espagnols, rivalisant d'influence avec les Français, prennent le contrôle total du royaume de Naples. Naples devient un élément essentiel de la puissance espagnole. Dans son domaine, un vice-roi espagnol (Pedro de Toledo) est rapidement nommé et le charge de superviser le domaine du royaume.
La règle de Pedro de Toledo était stricte, mais du point de vue des Espagnols, elle a influencé positivement le développement et la force économique de la ville (en 1550, Naples a atteint la taille de la deuxième plus grande ville d'Europe après Paris).
Dans le cadre de ses changements, Toledo a introduit à Naples par ex. les exécutions sommaires et se promener dans la ville après la tombée de la nuit avec une arme à feu étaient passibles de la peine de mort. Dans le cadre de "l'espagnolisation" de Naples, il a fermé la première association formelle d'érudits et d'humanistes, l'Accademia Pontaniana. Cependant, lorsqu'en 1547 il tenta d'introduire l'Inquisition espagnole à Naples, une rébellion éclata. Les riches familles habitant la région de Naples et le royaume savaient comment fonctionnait l'inquisition et en avaient peur. De fausses accusations contre des personnes gênantes et des procès fictifs ont conduit à des peines en vertu desquelles les biens de ces personnes ont été confisqués. Sans surprise, de nombreux nobles et riches ont soutenu la rébellion. Finalement, le vice-roi espagnol s'est retiré de l'introduction de l'inquisition, mais les familles rebelles ont été punies ... avec confiscation des biens. Ainsi, une rébellion provoquée par la peur de perdre leur richesse les a amenés à perdre leur richesse. C'est exactement ce qui est arrivé à la famille Sanseverino et à leur palais à Naples.

Le palais confisqué a été acheté par les jésuites pour 45 000 ducats et ils ont décidé de le convertir en église. L'intérieur de l'église a été décoré à grande échelle et on peut dire qu'il est devenu une grande œuvre d'art (principalement de la peinture et de la sculpture).
À l'intérieur de l'église, il y a plusieurs chapelles, mais la plus intéressante est la chapelle de la Visitation, où sont conservés les restes d'un professeur de l'Université de Naples : Joseph Moscati.
Moscati est le premier médecin moderne à être qualifié de saint. Il était célèbre pour son désintéressement, sa capacité à diagnostiquer avec précision et à traiter efficacement les cas désespérés. Il y a un mur votif dans la chapelle, avec les remerciements des patients guéris.

Église du Gesu Nuovo, Les coordonnées GPS:
40°50’50.5″N 14°15’07.2″E
40.847357, 14.251993 - cliquez et définissez votre itinéraire

10. Monastère de St. Claire (Monastère de Santa Chiara)
Décorations colorées dans la cour intérieure du monastère de St. Claire à Naples
photo: Velour sur la base des principes CC BY-SA 3.0

Juste en face de l'église Gesu Nuovo se trouve le monastère de St. Clare, et essentiellement un complexe monastique, qui se compose d'une basilique, d'un haut clocher autoportant et de bâtiments monastiques, qui abritent actuellement un musée. Autrefois richement décorée, la basilique présente aujourd'hui un intérieur plutôt austère, en raison des bombardements alliés pendant la Seconde Guerre mondiale (les raids aériens ont eu lieu en août 1943). Des explosions de bombes suivies d'incendies étendus ont presque rasé le bâtiment. Bien que la basilique ait été reconstruite dans les années 50, elle a retrouvé le décor et la forme qu'elle avait à ses débuts (construite au XIIIe siècle), avant que Domenico Antonio Vaccaro ne s'occupe de sa reconstruction et de sa décoration au XVIIIe siècle.
Le principal souvenir des activités de Domenico Antonio Vaccaro, et en même temps le plus grand trésor du complexe monastique, sont les cloîtres cachés à l'arrière et la cour qui les entoure. La plupart des visiteurs viennent ici juste pour cette cour. Divisé en quatre parties par deux ruelles qui se croisent, il crée un asile tranquille au milieu d'une ville surpeuplée, donnant un peu de répit lors des visites. Je vous conseille de profiter de l'occasion et de vous détendre un moment, en profitant des décorations faites de carreaux colorés, qui sont magnifiques sur les photos commémoratives. Toute l'atmosphère idyllique de la cour est complétée par les agrumes qui poussent ici. Si vous venez ici au moment où ils ont des fruits dessus, le niveau de plaisir montera encore de trois niveaux 🙂
Pour atteindre la cour, vous devez entrer par la porte à côté du haut clocher debout, puis suivre le mur extérieur gauche de la basilique jusqu'à son extrémité.

Monastère de St. Claire (Monastère de Santa Chiara), Les coordonnées GPS:
40°50’50.0″N 14°15’09.3″E
40.847210, 14.252587 - cliquez et définissez votre itinéraire

11. Via Tolède

Via Toledo est largement reconnue comme la rue la plus représentative de Naples. Si vous avez réussi à lire la description jusqu'au point (9), vous associerez facilement le nom de la rue. Il vient du nom du vice-roi espagnol Pedro de Toledo qui y était mentionné, qui régnait ici lorsque Naples était sous le contrôle des Espagnols. C'est lui qui, grâce à l'architecte italien qu'il employa (Ferdinando Manlio), donna à la rue son caractère actuel, la transformant en une avenue prestigieuse avec de beaux immeubles. Au cours des siècles suivants, la rue a bien sûr été modifiée (des bâtiments plus élevés ont été érigés), mais elle a conservé son prestige et son caractère commercial.
Principalement des Espagnols installés dans la rue et ses environs (en fait, la place la plus prestigieuse de la ville leur était réservée par le roi). D'où le nom du quartier, après lequel il faudra encore marcher : le Quartier Espagnol.

Cela vaut la peine de faire une petite promenade sur la Via Toledo, d'autant plus qu'elle n'est pas longue. Il mesure environ 1200 XNUMX mètres de long et relie deux places importantes : Piazza Dante et Piazza Trieste e Trento. Si vous visitez Naples selon mon plan, l'itinéraire vous conduira à travers une courte section de la rue. Si vous avez encore la force après une journée de visites, au lieu d'aller directement à la station de métro Toledo (la prochaine étape de votre visite), rendez-vous d'abord à la place Dante, puis prenez la Via Toledo jusqu'à la station de métro Toledo. Le tout est bien illustré par la carte préparée par mes soins :

Localisation de Via Toledo par rapport à d'autres points de l'itinéraire touristique

Point de repère sur la Via Toledo, Les coordonnées GPS:
40°50’40.1″N 14°14’56.8″E
40.844471, 14.249098 - cliquez et définissez votre itinéraire

12. Toledo (métro) - station d'art
Intérieur de la station de métro Toledo à Naples
photo: Mario Esposito

Tolède est une station unique. Entrez-y et tout deviendra clair. Quelqu'un, une fois à Naples, a eu l'idée de permettre aux artistes de donner aux stations un look unique, conformément à des visions artistiques choisies. Et il ne s'agissait pas de peinture au pistolet sur les murs, mais d'une vision extensive et globale de l'espace public artistique. Il y avait des volontaires, il y avait de l'argent, et c'est ainsi qu'est né le projet "Plan One Hundred Stations", communément appelé Art Stations. Dans le cadre de ce projet, 11 gares ont déjà acquis un aspect artistique, dont la gare de Tolède.
De cette façon, Naples, qui peut hardiment concourir pour le titre de ville la plus polluée du monde, est aussi la ville avec les stations de métro les plus belles et les plus propres. Paradoxe? C'est Naples !

Les stations d'art actuellement disponibles à Naples sont : Dante, Garibaldi, Materdei, Municipio, Museo, Salvator Rosa, Rione Alto, Toledo, Università, Quattro Giornate, Vanvitelli.

Entrée de la station de métro Toledo, Les coordonnées GPS:
40°50’33.3″N 14°14’56.4″E
40.842572, 14.248993 - cliquez et définissez votre itinéraire

Visite de Naples - Jour XNUMX (Zone B et Zone C)

La deuxième journée de visites est très longue et pleine d'attractions. Si vous avez manqué de force hier pour marcher Via Toledo (11), vous pouvez essayer de vous rattraper aujourd'hui (selon la carte que j'ai postée plus tôt, au point 11 - Via Toledo). Au lieu de prendre le métro jusqu'à la station Toledo dont le départ est prévu le jour XNUMX, vous pouvez vous rendre à la station Dante. La station Dante est située sur la place Dante. De là, vous marchez via Via Toledo jusqu'à la gare de Tolède et continuez comme indiqué sur la carte ci-dessous indiquant l'itinéraire du deuxième jour.

Le plan de marche de cette journée se compose de deux parties : Zone B oraz Zone C. C'est juste beaucoup plus lisible comme ça. Le tourisme couvre une grande partie de la ville, donc la tentative de tout mettre sur une seule carte a obscurci la situation.
J'ai décidé de combiner la zone B et la zone C en une journée, en supposant que vous ne passez que deux jours à Naples. Si vous avez plus de temps, vous pouvez visiter ces zones séparément.
Les distances à parcourir dans les deux zones sont les suivantes :
- Zone B: marcher environ 9 - 10 km
- Zone C: environ 4 km à pied

Zone B - Visiter San Ferdinando, Quartieri Spagnoli et la colline du château de Naples

Regardons de plus près le plan présentant la première partie de la promenade, situé dans la zone B.

Carte de l'itinéraire de la visite de San Ferdinando, Quartieri Spagnoli et Castle Hill à Naples

La station de métro Municipio est la plus proche de la première attraction de la journée, à savoir le Nouveau Château (Castel Nuovo, sur la carte n° 13). Il est si proche du château que vous pouvez même voir des parties de ses murs à l'intérieur de la station de métro.
Les six premières attractions sont situées très près les unes des autres, et quatre d'entre elles (15, 16, 17, 18) peuvent être vues même sans bouger, car elles sont concentrées autour d'une grande place Piazza del Plebiscito. La vraie promenade ne commence qu'après cela et passe par le quartier espagnol (21, 22), pour lequel il vaut la peine de prendre un peu plus de temps. La dernière partie de cette partie de la promenade est un voyage en train jusqu'à la colline du château (une ligne droite reliant les points 23 et 24 sur la carte) et une marche vers le point de vue. Le retour emprunte le même itinéraire jusqu'au point 23, où se trouve la station de métro (Montesanto). De là, vous pouvez prendre le métro (ligne L2 - bleue) jusqu'à la station Cavour, qui est le point de départ pour explorer la zone C.

Zone C - visiter les catacombes et les attractions au nord du centre historique de Naples

Les catacombes ne sont pas accessibles en métro. Il faut s'y rendre par d'autres moyens de transport (taxi, bus numéros : 168, 178, 204, 460, 460A, C63, C67, 3M) ou marcher environ 1,8 km aller simple depuis la station de métro Cavour. Je suppose qu'au moins dans une direction, vous choisirez l'option de marcher, j'ai donc dirigé l'itinéraire afin de ne pas le prolonger artificiellement. Heureusement, cependant, l'itinéraire pédestre longe d'autres attractions qui rendront votre chemin plus agréable.

Plan de visite des catacombes et attractions au nord du centre historique de Naples

Je suggère de garder l'ordre de visite suivant : 26, 28, 29, 30, 31, en laissant le numéro 27 (c'est-à-dire le Musée Archéologique National) à la toute fin. Cependant, tenez compte du fait qu'en faisant tout en une journée (zones B + C), vous manquerez de temps ou de force au musée.

13. Château Nuovo
Château Nuovo à Naples

Comme son nom l'indique, la capitale du Royaume de Naples était…. Palerme. Oui oui! Jusqu'au XIIIe siècle, et plus précisément jusqu'en 1266, le centre de commandement du royaume de Naples se trouvait en Sicile. Le changement est venu avec l'accession de Charles d'Anjou au trône. Il décide de déplacer la capitale du royaume à Naples, tout en faisant construire un nouveau château (d'où le nom de Castel Nuovo). Le château était censé avoir la bonne taille, l'élan et… être proche de la mer.
Les architectes ont-ils répondu aux exigences du roi ? Vérifiez-le! J'ajouterai seulement que pour diverses raisons le château resta inhabité jusqu'à la mort de Charles d'Anjou. Elle ne devint le centre névralgique du royaume qu'après l'accession au trône du fils du roi, Charles II le Boiteux.

Nouveau Château (Castel Nuovo), Les coordonnées GPS:
40°50’18.3″N 14°15’09.0″E
40.838428, 14.2524993 - cliquez et définissez votre itinéraire

14. Galerie Umberto I Naples (Via Tolède)
Centre commercial Uberto I à Naples

Pour les accros du shopping, ce sera le clou de votre visite à Naples. Un immense et beau centre commercial à la fois, couvert d'une verrière ajourée et verrière semblable à la galerie de Milan. Ici, vous rencontrerez les marques les meilleures et les plus chères au monde. Si vous souffrez d'un excès de liquidités, vous nettoyerez rapidement votre portefeuille et vos cartes de crédit de l'argent qui leur reste.
Cependant, quelle que soit la richesse du porte-monnaie, il vaut la peine de faire une petite promenade dans le centre commercial, ne serait-ce que pour admirer le style architectural exquis de ce bâtiment.
La galerie est en forme de croix et possède quatre entrées et sorties principales. L'un d'eux donne sur la déjà familière Via Toledo.

Galerie Umberto I Naples, Les coordonnées GPS:
40°50’18.5″N 14°14’58.2″E
40.838482, 14.249485 - cliquez et définissez votre itinéraire

15. Théâtre San Carlo
Intérieur du théâtre San Carlo à Naples
source : Wikipédia dans le domaine public

La scène d'opéra (et de ballet) du Théâtre San Carlo fonctionne sans interruption depuis 1737. Cela en fait le plus ancien opéra en activité de l'histoire du monde (il a plusieurs décennies de plus que La Scala de Milan). Lors de sa construction, c'était aussi la plus grande scène du monde, avec une capacité d'accueil de plus de 3200 1386 personnes (aujourd'hui la capacité de l'auditorium a été délibérément réduite à 150 1861 places). C'est sur ce modèle que furent construits plus tard les théâtres d'opéra les plus grands et les plus célèbres. Pendant près de 1816 ans, ce fut la scène dominante de l'Italie. Sa domination a pris fin avec l'unification de l'Italie (en XNUMX). La concentration du pouvoir et de la richesse dans la partie nord du nouvel État italien a naturellement accru le prestige et la popularité de La Scala à Milan. Le Théâtre San Carlo a progressivement perdu de son importance, tombant dans des difficultés financières de plus en plus profondes. En février XNUMX, une grande partie du théâtre est détruite par un incendie, et pendant la Seconde Guerre mondiale par des bombardements. Heureusement, dans les deux cas, le théâtre fut rapidement reconstruit, lui redonnant sa splendeur propre.
Le Teatro di San Carlo peut être visité, ce que, en raison de la beauté de l'intérieur, je recommande sincèrement. La visite a lieu sous la supervision d'un guide et les billets sont achetés à la billetterie juste avant la visite (le dernier prix du billet connu de 2022 est de 9 EUR).

Fait intéressant:
Le théâtre a une connexion directe avec le palais royal situé derrière lui. Le roi vient au théâtre sans sortir, et le couloir reliant le palais au théâtre débouche directement sur la loge royale.

Théâtre San Carlo, Les coordonnées GPS:
40°50’15.8″N 14°14’58.3″E
40.837731, 14.249537 - cliquez et définissez votre itinéraire

16. Le Palais Royal de Naples (Palazzo Reale di Napoli)
A gauche un fragment du Palais Royal, à droite un fragment du Palazzo Salernon et au premier plan une statue équestre du roi Ferdinand Ier sur le plan de la Piazza del Plebiscito à Naples
photo: Yahya Momtaz

À l'endroit où se trouve actuellement le palais, il y avait auparavant une résidence des vice-rois d'Espagne qui régnaient sur le royaume de Naples. La résidence, construite pour le vice-roi espagnol Philippe III Habsbourg, n'a cependant jamais été visitée, car Philippe III n'est jamais venu à Naples. Il fut rapidement décidé de remplacer la résidence par un palais plus grand et beaucoup plus représentatif et en 1600, l'architecte suisse Domenico Fontana fut chargé de le concevoir. Le nom du designer ne dira probablement pas grand-chose à la plupart d'entre nous, mais il suffit d'ajouter qu'il était aussi l'architecte de St. Peter au Vatican et à la Bibliothèque du Vatican ... et on sait déjà que les directeurs ont recherché un professionnel de la plus haute qualité.
Le palais, créé sur la base du projet, a ensuite été reconstruit, agrandi et embelli à plusieurs reprises. Elle a acquis un caractère extrêmement somptueux avec des intérieurs ravissants. Bien sûr, le palais peut être visité. Ensuite, vous pourrez voir, entre autres : les appartements royaux, la Salle des Ambassadeurs, la Salle du Trône, la Chapelle Palatine, le Jardin Suspendu et le Théâtre de la Cour qui fait partie du palais.

consultez: billets d'entrée au Palais Royal de Naples – [cliquez]

Heures d'ouverture du complexe du palais:
fermé tous les mercredis, 25 décembre et 1er janvier
ouvert les autres jours

Le Palais Royal est ouvert de 9.00h20.00 à XNUMXhXNUMX
la billetterie ferme une heure avant la fermeture du palais

La Galleria del tempo est ouverte de 9h00 à 19h00
dernière entrée chez 18.00

Palais Royal de Naples, Les coordonnées GPS:
40°50’10.3″N 14°14’57.7″E
40.836184, 14.249359 - cliquez et définissez votre itinéraire

17. Place du Plébiscite (Piazza del Plebiscito)

La plus grande et l'une des plus belles places de Naples. Plusieurs attractions peuvent être vues d'elle en même temps (15, 16, 18) car elles en sont entourées. Le nom de la place commémore le plébiscite tenu en 1860, en vertu duquel les pays situés sur la péninsule des Apennins ont été unis en un seul grand État commun : le Royaume d'Italie (aujourd'hui l'Italie).
En 1963, la place a été transformée en un immense (et extrêmement laid) parking pour voitures et bus. Heureusement, le sommet du G1994 à Naples en 7 a contraint les autorités de la ville à rénover la place (à cette époque, l'asphalte a été remplacé par des pavés), ce qui a finalement entraîné la fermeture complète de la place aux voitures. Les rénovations ultérieures et l'adaptation de la place exclusivement aux piétons en ont fait sans aucun doute l'un des espaces ouverts les plus intéressants de la ville. De temps en temps, de grands concerts en plein air sont organisés sur le doigt (Bruce Springsteen, Elton John, Muse, Maroon 5 se sont produits ici).

Place du plébiscite à Naples, Les coordonnées GPS:
40°50’08.9″N 14°14’54.5″E
40.835792, 14.248481 - cliquez et définissez votre itinéraire

18. Basilique de St. François de Paule (Basilique San Francesco da Paola)
Basilique de St. François de Paule à Naples

Le plus impressionnant de tous les bâtiments entourant la place du Plébiscite est le bâtiment de la Basilique Saint-Pierre. François de Paule. À l'origine, il était censé glorifier la personne de Napoléon Bonaparte, et son créateur et principal était le roi de Naples Joachim Murat (en privé le beau-frère de Napoléon). Le bâtiment principal a reçu la forme universellement appréciée et anoblissante du Panthéon romain (un Panthéon similaire est également situé à Paris) combinée à deux colonnades arquées. Honnêtement, il faut avouer que le bâtiment a l'air vraiment impressionnant.
Après la chute et l'exil de Napoléon sur l'île de Sainte-Hélène, alors que la construction était presque achevée, les Bourbons reprennent le pouvoir à Naples. Ils ont rapidement achevé le bâtiment et, bien sûr, l'ont immédiatement réutilisé. Ainsi, en lieu et place du magnifique Panthéon en l'honneur de Napoléon, une église dédiée à la mémoire de St. François de Paule.
La basilique reste une église active qui se visite.

Basilique de St. François de Paule, Les coordonnées GPS:
40°50’07.3″N 14°14’51.3″E
40.835362, 14.247572 - cliquez et définissez votre itinéraire

19. Château de l'Ovo
Castel dell'Ovo à Naples
photo: Brad Tisserand

Le nom du château est souvent traduit par le château de l'œuf, bien qu'il soit nettement plus adapté au nom de château sur l'œuf. Pourquoi est-ce mieux ?
Castel dell'Ovo a été construit sur une petite île, qui n'est pas un seul rocher, mais se compose de deux rochers reliés par une arche naturelle. La construction d'une structure aussi grande et massive sur une structure fragile à proximité d'un volcan actif, qui génère de temps en temps des tremblements de terre plus ou moins importants, est un projet assez risqué. Si je devais prédire si un château ainsi construit a une chance de survivre mille ans, je dirais que non. Et pourtant, il a déjà 900 ans (en tant que forteresse fortifiée, il a été construit au XNUMXème siècle) et se porte toujours bien.
Cependant, la légende dit que cela ne serait pas possible sans l'œuf magique placé sous le château. Il a un tel pouvoir magique que, soutenant la roche cassante, il permet au château de se tenir stablement.
La foi des habitants de Naples dans le pouvoir de l'œuf magique était si grande que lorsque, sous le règne de Jeanne I (XIVe siècle), le château subit d'importants dommages après l'effondrement de l'arche rocheuse, la reine, afin d'éviter la panique , a été contraint d'annoncer officiellement qu'un nouvel œuf avait été placé sous le château.
Les historiens sont sceptiques quant à la légende et prouvent depuis des siècles que le nom du château vient de sa forme, mais qui croirait les historiens !

Sur l'île au pied du château, un petit village de pêcheurs de Borgo Marinari fonctionne depuis le 30ème siècle. Actuellement, elle est surtout connue pour son petit port et plusieurs restaurants réputés et recommandés. Le port est largement connu pour le fait que tout récemment, il y a un peu plus de XNUMX ans, des bateaux de contrebande de cigarettes sont partis ici. Les restaurants sont concentrés principalement près d'une petite place pittoresque, qui est le point central de la partie résidentielle de l'île.

Château de l'Œuf (Castel dell'Ovo), Les coordonnées GPS:
40°49’42.5″N 14°14’51.3″E
40.828478, 14.247572 - cliquez et définissez votre itinéraire

Place avec restaurants dans le village de pêcheurs de Borgo Marinari, Les coordonnées GPS:
40°49’42.0″N 14°14’54.7″E
40.828341, 14.248520 - cliquez et définissez votre itinéraire

20. Tunnel de Bourbon (Galleria Borbonica)
Intérieur du tunnel Bourbon, Naples
photo: galleriaborbonica.com sous conditions CC BY-SA 4.0

L'idée de construire un tunnel par Ferdinand II de Bourbon était motivée par la peur. Peur d'une répétition de la situation qui s'est produite lors de la rébellion qui a eu lieu plus de 200 ans plus tôt (en 1647). Ferdinand II de Bourbon connaissait bien cette histoire.
Naples était alors sous la domination des Espagnols, qui luttaient contre des problèmes financiers et considéraient la ville comme une bonne source de revenus. Ils ont augmenté les impôts élevés déjà existants et en ont imposé de nouveaux. Une ville immense de plus de 300 7 habitants générait un fleuve d'argent, mais l'atmosphère de rébellion et de tension sociale qui régnait dans la ville (en raison d'impôts trop élevés) n'avait besoin que d'un petit prétexte pour déclencher le soulèvement. Cela se produisit le 1647 juillet XNUMX, lorsque, à l'instigation de Masaniello (le fils d'un pêcheur d'Amalfi), deux de ses proches refusèrent de payer des taxes plus élevées au marché aux fruits. Un groupe de voyous organisé plus tôt (également par Masaniello) a lancé une manifestation pour la défense des rebelles, et la foule incitée a d'abord jeté des fruits sur la police qui est arrivée, puis, dans un groupe d'environ un millier de personnes, a pris le contrôle et pillé le armurerie et s'empara de la prison de la ville, libérant les personnes qui y étaient emprisonnées.
En peu de temps, la foule croissante et armée dirigée par Masaniello a pris le contrôle de la ville, et le vice-roi de Naples (Rodrigo Ponce de León) a été pratiquement coupé du monde extérieur et emprisonné au Palais Royal. Ce n'est que par grande chance qu'il a finalement réussi à échapper à la foule enragée vers un monastère voisin.
Lorsque plus de deux cents ans plus tard, à partir de 1847, la terre Sicilienne-Naples commença à être secouée par des révoltes et rébellions successives (qui furent, en quelque sorte, l'annonce du Printemps des Nations, qui déferla sur l'Europe un peu plus tard), Ferdinand II de Bourbon décide de veiller à sa sécurité. Il décida donc de construire un tunnel qui relierait le palais royal à la garnison militaire de la Via Morelli.
L'idée était simple : il fallait relier le palais et la garnison par un passage souterrain afin qu'il soit possible de déplacer rapidement les troupes de la garnison pour défendre le palais, et en même temps permettre une évasion rapide et sûre du palais à l'armée de garnison, puis dans un autre lieu sûr.
Finalement, le forage du tunnel n'a pas été achevé et il se termine juste au seuil du palais royal (il n'y a aucun lien avec le palais). Pendant la Seconde Guerre mondiale, c'était un havre de paix parfait, et après la guerre, il est devenu un entrepôt volontairement utilisé par le tribunal local. Les biens confisqués aux débiteurs y étaient stockés, notamment des voitures, des motos, etc. Ils restent dans le tunnel à ce jour, créant un paysage incroyable à l'intérieur.

consultez: billet d'entrée au Tunnel de Bourbon (Voie Classique) – [cliquez]

Entrée principale de la Galleria Borbonica (depuis la Via Morelli):
Itinéraires de visite :
– Tour Classico (Itinéraire Classique)
– Percorso Avventura (Route Aventure)
– Percorso Speleo Light (Route Speleo)
adresse d'entrée: Via D. Morelli, 61

Coordonnées GPS de l'entrée :
40°49’58.2″N 14°14’36.3″E
40.832834, 14.243427 - cliquez et définissez votre itinéraire

21. Quartier espagnol (Quartieri Spagnoli)
Rue caractéristique du quartier espagnol de Naples

Le quartier espagnol est l'un des quartiers les plus intéressants et caractéristiques de la ville. On ne la visite pas parce qu'elle est belle, bien au contraire. Objectivement parlant, c'est exigu, moche et négligé... mais c'est là que réside son charme ! C'est ce qui le rend unique et unique et attire comme un aimant des foules de touristes des quatre coins du monde. Des bâtiments serrés et négligés, des rues étroites, presque claustrophobes, bondées de partout avec divers équipements qui ne devraient pas être ici. Des ateliers d'artisanat omniprésents, situés dans presque tous les trous, même les plus sombres. De plus, des scooters serpentant entre les gens, du linge suspendu au-dessus des rues, d'où quelque chose coule parfois sur la tête et de minuscules places avec des étals serrés dans la mesure du possible.
Il suffit de quelques instants pour s'y habituer et arrêter de voir la laideur superficielle et voir et ressentir la véritable atmosphère du quartier espagnol. Je vous recommande vivement de vous accorder du temps ici et de laisser libre cours à votre regard et à votre curiosité, en vous promenant dans le quartier sans rien planifier. Allez où vous voulez et c'est tout.

Le nom du quartier s'est créé naturellement grâce aux Espagnols vivant dans ce quartier. C'est ici que se trouvait la garnison militaire, qui a fourni un soutien militaire pendant la domination espagnole sur la région. Ainsi, c'est ici que les soldats espagnols et autres nouveaux venus d'Espagne se sont installés le plus volontiers avec leurs familles. Au fil du temps, ils étaient si nombreux que la zone a pris le nom de "district espagnol", bien que dans le plan administratif officiel, un tel quartier n'existe pas du tout (il est situé dans les districts I et II). Le nom habituel, cependant, est plus fort que les plans officiels et tout le monde à Naples sait où se trouve le "quartier espagnol". Il vous sera beaucoup plus difficile de trouver quelqu'un qui sache où se trouve le district I ou II 🙂

Point central du quartier espagnol, Les coordonnées GPS:
C'est un point de repère auquel vous n'avez pas besoin d'aller. Je ne le donne que pour une meilleure orientation sur le terrain.
40°50’28.6″N 14°14’49.9″E
40.841285, 14.247183 - cliquez et définissez votre itinéraire

22. Grand Maradona
Peinture murale de Maradona à Naples
photo: Jack Hunter

Maradona a rejoint le SSC Napoli en 1984. Le club n'était pas dans une bonne situation financière et Maradona jouait pour le FC Barcelone à l'époque et ne brillait pas du tout sur le terrain. Malgré cela, le club de Naples a pris une décision risquée: il a payé une somme record et stupéfiante de plus de 10 millions de dollars à l'époque, en achetant Maradona à Barcelone. A cette époque, personne ne savait encore que l'âge d'or du club et du joueur venait de commencer. Pendant le temps de Maradona à Naples, le club a remporté son seul championnat italien de son histoire (1987, 1990) et la Coupe UEFA (1989), ainsi que la Coppa Italia (1987) et la Supercoppa Italiana (1990).
Dans le même temps, Maradona a atteint les plus hauts lauriers de l'équipe nationale argentine, remportant la Coupe du monde en 1986, puis en 1990 le finaliste de la Coupe du monde.
L'âge d'or de Napoli et Maradona a pris fin lorsque leurs chemins se sont séparés en 1991. Cependant, le lien affectif entre le joueur, le club et la ville est resté à jamais, et sa trace est parfaitement visible dans la ville. Naples traite Maradona comme un saint, affichant la mèche de cheveux du footballeur comme une relique dans une vitrine de rue du bar Nilo de la Via San Biagio Dei Librai 3 (le centre historique de Naples entre le numéro (7) Via S. Gregorio Armeno et le numéro (8) Cappella Sansevero) .
Dans le quartier espagnol, il y a Largo Maradona, le lieu central du culte du footballeur, avec une grande fresque et un bazar de chemises et de souvenirs liés au footballeur. L'endroit est pittoresque et intéressant même pour quelqu'un qui n'est pas intéressé par le football. Le simple fait d'une telle adoration est intéressant, et l'observation du phénomène est addictive.

Grand Maradona, Les coordonnées GPS:
40°50’29.1″N 14°14’42.3″E
40.841409, 14.245077 - cliquez et définissez votre itinéraire

23. Montesanto (gare)

Après une promenade dans le quartier espagnol, il est temps de monter dans l'un des prochains qui aident les habitants de la ville à surmonter de grands dénivelés. Le funiculaire nous aidera à atteindre la colline du château, où se trouve un point de vue intéressant. Soit dit en passant, le trajet peut être traité comme une autre attraction touristique.
Si vous avez un ticket valable toute la journée, que j'ai mentionné dans la première partie de l'entrée, où j'ai abordé le sujet des transports publics dans la ville, il est également valable dans cette file d'attente et vous n'avez pas besoin de copier un nouveau ticket . Cependant, si vous utilisez des billets à l'unité, je vous invite d'abord à la billetterie, puis nous montons : direction la gare de Morghen.

Gare du funiculaire - Montesanto, Les coordonnées GPS:
40°50’50.0″N 14°14’45.0″E
40.847222, 14.245836 - cliquez et définissez votre itinéraire

24. Morghen (gare)

La station supérieure du téléphérique, où il faut descendre pour être au plus près du point de vue qui nous intéresse. Après avoir visité le belvédère du Belvédère San Martino (25), nous retournons au même endroit et descendons jusqu'à la station inférieure du téléphérique (Montesanto). La suite de l'itinéraire dépend de votre volonté, de votre force et du temps disponible. Si vous souhaitez terminer votre visite pour aujourd'hui, vous pouvez vous rendre à la station de métro (L2 - la ligne bleue s'arrête au funiculaire et à la station Montesanto, la station la plus proche de la L1 - la ligne jaune est la station Dante à proximité) et en métro, n'importe où envie : de manger, de boire ou de se reposer à l'hôtel.
Si vous avez la force d'explorer plus loin, alors ... Je vous recommande d'entrer dans la station de métro de Montesanto et de prendre la ligne L2 (bleue) jusqu'à la station Cavour, d'où nous continuerons notre visite.

Gare SNCF - Morghen, Les coordonnées GPS:
40°50’39.1″N 14°14’09.3″E
40.844194, 14.235917 - cliquez et définissez votre itinéraire

25. Belvédère San Martino
Vue sur Naples et le volcan (Vésuve) depuis le belvédère de San Martino

Ici, une petite information suffit : le Belvédère San Martino est un point de vue d'où s'offre le plus beau panorama de la ville et des environs de Naples, dont la baie de Naples et le volcan Vésuve qui domine la région. Il est difficile de trouver un meilleur endroit pour tout voir en même temps. Prenez un verre dans votre sac à dos, un sandwich, asseyez-vous et mangez tranquillement et regardez ! C'est pour quoi !

Belvédère San Martino, Les coordonnées GPS:
40°50’38.8″N 14°14’26.6″E
40.844116, 14.240723 - cliquez et définissez votre itinéraire

26. Naples Piazza Cavour (métro)

La station de métro Cavour est l'endroit où nous commençons la dernière étape de notre itinéraire touristique. De là, vous pouvez aller dans les deux sens. Si vous avez assez d'énergie et aimez les musées, vous pouvez d'abord vous rendre au musée archéologique Museo Archeologico Nazionale di Napoli (27), puis aller vers les catacombes de San Gennaro (31) et de là revenir par les catacombes de San Gaudioso (30) , le palais de San Felice (29) et le Palazzo dello Spagnolo (28), jusqu'à la gare Cavour.
Vous pouvez aussi faire l'inverse, c'est-à-dire que depuis Cavour (26) passer un par un par les 28, 29, 30, 31 et seulement au retour décider si vous voulez toujours visiter le musée archéologique (27). Dans les deux cas, à la fin de votre visite, vous vous retrouverez à proximité d'une station de métro, vous permettant de regagner rapidement votre logement.

Station de métro Cavour, Les coordonnées GPS:
40°51’19.2″N 14°15’18.6″E
40.855328, 14.255154 - cliquez et définissez votre itinéraire

27. Musée Archéologique National (Museo Archeologico Nazionale di Napoli)
Musée archéologique national de Naples
photo: Monsieur Non. selon CC BY 3.0

Il est possible que cette information soit surprenante, mais le musée archéologique de Naples, en raison de ses collections, est considéré comme l'un des musées les plus importants au monde. Vous y trouverez la plus grande collection au monde d'art gréco-romain classique (y compris la peinture romaine), des collections d'art de Pompéi et de la région du Vésuve, et une collection de plus de 18 000 (!!) artefacts égyptiens (sarcophages, momies, artefacts, tombeau ameublement, etc.).
La collection réunie dans le musée a été créée principalement à partir de collections privées achetées ou données au musée (entre autres, il y a des collections rassemblées ici par les familles Borgia, Santangelo, Stevens et Spinelli).

consultez: billets pour le Musée Archéologique National – [cliquez]

Fait intéressant:
Pendant la Seconde Guerre mondiale, un groupe d'œuvres d'art les plus précieuses rassemblées à Naples, craignant d'être endommagées ou volées, ont été emballées et emmenées à Rome et au Vatican. Ici, cependant, ils ont été accueillis par les troupes allemandes. La découverte a été pillée et transportée à Berlin, agrandissant la collection privée d'Hitler. Au fil du temps, au fur et à mesure que la guerre progressait, lorsque Berlin devint une ville en danger réel de bombardement, Hitler décida de sortir les œuvres d'art rassemblées de la ville et de les cacher dans un endroit sûr. Les couloirs souterrains de la mine de sel autrichienne d'Altaussee ont été choisis comme cachette sûre (l'entrepôt d'art souterrain a été préservé et est ouvert au public ici).
La mine d'Altaussee s'est rapidement transformée en un immense entrepôt et des œuvres d'art de nombreuses villes du Troisième Reich ont commencé à y arriver. Le nombre total de pièces collectées dans la mine est difficile à estimer, mais selon certains, il aurait pu atteindre jusqu'à 30 000 pièces, bien que le nombre d'environ 7 000 à 10 000 pièces soit plus souvent supposé.
D'une manière ou d'une autre, nous parlons de milliers de pièces parmi les plus grandes œuvres d'art de l'histoire de l'humanité.
Le cours défavorable de la guerre pour Hitler signifiait que le 19 mars 1945, Hitler publia le soi-disant L'ordre de Néron. Cet ordre ordonnait la destruction impitoyable de tout ce que l'ennemi pouvait utiliser de quelque manière que ce soit. Le dépôt d'art de la mine de sel d'Altaussee répondait aux critères de l'ordre de Néron et devait être complètement détruit. Des milliers d'œuvres d'art, les plus grandes réalisations artistiques de l'homme, devaient disparaître de la surface de la terre.
Huit caisses en bois ont été amenées dans les couloirs de la mine avec l'inscription : Attention marbre, ne laissez pas tomber ! En fait, les caisses contenaient huit bombes aériennes d'une demi-tonne, qui devaient en une fraction de seconde mettre fin à l'histoire séculaire des chefs-d'œuvre collectés dans la mine.

Lorsque Hitler a annulé la commande quelques jours plus tard, le fanatique Gauleiter August Eigruber, responsable de sa mise en œuvre à Altaussee, a décidé de mettre fin à l'affaire, ignorant le changement de commande. L'ordre de Néron lui-même contenait un enregistrement catégorique selon lequel tous les ordres contraires à celui-ci étaient invalides. Le compte à rebours a commencé. Une explosion peut survenir à tout moment. Faire sauter la mine, cependant, n'était pas pratique pour les ouvriers qui y travaillaient et qui vivaient à Altaussee. Avec sa destruction, ils ont perdu leur seule source de revenus, et il y avait aussi ceux qui ne pouvaient même pas imaginer détruire autant d'œuvres d'art intemporelles. La tâche d'arrêter August Eigruber, cependant, n'était pas facile. Même signaler l'affaire à Hitler lui-même et un ordre direct de Berlin n'a pas aidé. Eigruber a vu des traîtres partout et n'a fait confiance à personne. Comme il l'a dit lui-même, si nécessaire, il injectera lui-même des subventions dans la mine et détruira tout lui-même.
Au final, il n'y a pas eu d'explosion. Après de nombreux efforts, August Eigruber a été intimidé. Les boîtes à bombes ont été retirées de la mine et déposées à distance de sécurité dans la forêt voisine, et les entrées de la mine ont été dynamitées, bloquant définitivement l'accès à son intérieur.

Le 17 mai 1945, après cinq jours de travaux de terrassement, l'entrée de la mine est creusée, et une unité spéciale de l'armée américaine, appelée "Monuments Men", ou Defenders of Monuments, entre à l'intérieur dirigée par George Clooney). Après extraction, toutes les œuvres d'art sont d'abord envoyées au point de collecte central de Munich, puis après identification, à leur emplacement d'origine. Vous en verrez quelques-uns au Museo Archeologico Nazionale di Napoli.

Musée Archéologique de Naples, Les coordonnées GPS:
40°51’11.9″N 14°15’02.2″E
40.853303, 14.250599 - cliquez et définissez votre itinéraire

Station de métro Museo près du musée archéologique, Les coordonnées GPS:
40°51’13.6″N 14°15’06.8″E
40.853781, 14.251897 - cliquez et définissez votre itinéraire

28. Le Palais de l'Espagnol (Palazzo dello Spagnolo)
Escaliers dans le Palais des Espagnols à Naples
photo: Silvio Gaudenti d'après CC BY-SA 2.0

Le palais de l'Espagnol est le meilleur et en même temps le plus précieux exemple du magnifique baroque napolitain. Le plus spectaculaire est l'escalier symétrique, richement décoré, souvent appelé « les ailes du faucon », visible du côté de la cour. Le palais a été construit (en 1738) à la demande du marquis italien Nicola Moscati, mais il doit son nom actuel (à l'origine il s'appelait Palazzo Moscati) au prochain propriétaire Tommaso Atienza, communément appelé "L'Espagnol" (Atienza était vraiment ... Espagnol 🙂 )
Un style similaire d'escaliers a plus de bâtiments dans la ville. Ceux-ci incluent: Palazzo Trabucco, Palazzo Venezia, Palazzo Sanfelice, Palazzo di Majo, Palazzo Tufarelli. Nous verrons l'un d'eux au prochain point du voyage.

Le Palais des Espagnols (Palazzo dello Spagnolo), Les coordonnées GPS:
40°51’24.9″N 14°15’16.2″E
40.856902, 14.254490 - cliquez et définissez votre itinéraire

29. Palais San Felice (Palazzo Sanfelice)

Palais San Felice, et fondamentalement Sanfelice, car son nom vient du nom du designer Ferdinando Sanfelice, il a été créé pour les besoins du designer lui-même et de sa famille.
La conception et le bâtiment ont fait une telle impression que dans les années suivantes, Sanfelice a reçu plus de commandes et ainsi le design conçu par lui, et décrit au point précédent, a été créé. Palais des Espagnols. L'idée d'un escalier inventé par Ferdinando a inspiré de nombreux autres projets et designers pendant de nombreuses années.

Palais San Felice, Les coordonnées GPS:
40°51’27.8″N 14°15’05.2″E
40.857712, 14.251440 - cliquez et définissez votre itinéraire

30. Catacombes de St. Gaudiosus (Catacombes de San Gaudioso)

Les catacombes évoquent toujours beaucoup d'émotions. Une communion aussi étroite avec la mort et les cendres de nos prédécesseurs n'est pas facile pour tout le monde. J'appartiens à ce groupe et je le comprends parfaitement. Cela ne veut pas dire que je n'entre pas dans les catacombes. Oui, mais je dois toujours reprendre mon souffle après. C'est généralement une très bonne expérience pour moi.
Dans les catacombes du IIIe siècle de St. Gaudiosus, les émotions sont d'autant plus grandes qu'un enterrement spécial (pour moi assez macabre) est réservé ici aux personnes riches et influentes. Cela s'applique particulièrement à la période, qui peut être approximativement datée du XVIIe siècle. A cette époque, les dominicains s'occupaient des catacombes. Selon leur croyance, la partie la plus importante du corps humain était la tête, où toutes les pensées humaines sont rassemblées. Cela a eu des conséquences importantes.
Les personnes riches ou distinguées, ayant la chance d'être enterrées ici, pouvaient compter sur un enterrement spécial consistant en ce qu'après la mort leur corps était complètement séché. Ensuite, la tête a été séparée du reste du corps. Le corps a été placé dans une crypte séparée et la tête a été encastrée dans le mur (de sorte que le visage dépasse du mur et reste visible). Le reste de la silhouette a été peint sur le mur sous le visage (plus ou moins comme sur la photo ci-dessous).
Aujourd'hui, dans les catacombes, vous ne pouvez voir que des peintures de silhouettes, et ce type d'inhumation a été abandonné pour des raisons d'hygiène.
Vous entrez dans les catacombes par la Basilique de Santa Maria della Sanita.

Des peintures de corps sur les murs, dans lesquelles les têtes des morts, séchées tôt, étaient incrustées. Il ne reste que les trous des têtes. Catacombes de St. Gaudiosus à Naples.
photo : Fabien Bièvre-Perrin d'après CC BY-SA 4.0

Catacombes de St. Gaudiosusa (entrée par la Basilique de Santa Maria della Sanita), Les coordonnées GPS:
40°51’34.4″N 14°14’57.0″E
40.859547, 14.249175 - cliquez et définissez votre itinéraire

31. Catacombes de San Gennaro
Catacombes de San Gennaro à Naples
photo: Dominik Matus d'après CC BY-SA 4.0

Les Catacombes de San Gennaro sont situées à proximité des Catacombes de St. Gaudiosus, et vous penseriez que ce serait une répétition de ce que nous avons déjà vu. Plus rien de mal ! San Gennaro est un lieu avec une expression résolument différente et d'autres émotions dominantes. Après les catacombes exiguës et claustrophobes sous la basilique de Santa Maria della Sanita, nous avons ici affaire à un grand complexe à deux niveaux creusé dans la roche de tuf tendre, occupant une grande surface sous le quartier de Rione Sanita. Les Catacombes de San Gennaro sont souvent appelées la "Vallée des Morts". Dans leur forme actuelle, ils sont nés de la fusion de trois cimetières distincts. Le fragment le plus ancien, situé au niveau inférieur, provient du XNUMXème - XNUMXème siècle après JC. Le niveau supérieur a été conçu et construit de manière à relier les cimetières voisins en une seule grande nécropole.

Fait intéressant:
Pendant la Seconde Guerre mondiale, les catacombes ont été utilisées comme abri anti-aérien.

Catacombes de San Gennaro, Les coordonnées GPS:
40°51’54.2″N 14°14’50.4″E
40.865061, 14.247337 - cliquez et définissez votre itinéraire

32. Naples souterraine LAES

Les visites sont organisées par la deuxième association la plus populaire de Naples avec l'autorisation officielle de mener ce type d'activité dans la ville : l'association LAES. Les visites se déroulent dans le sous-sol creusé quelque part entre le quartier espagnol et le palais royal.
Le point de rendez-vous est sur la Piazza Trieste e Trento, en face du Gran Caffe Gambrinus. Les coordonnées du point de rendez-vous et le formulaire de réservation de billets se trouvent ci-dessous.

.

Point de rencontre LAES devant le Gran Caffe Gambrinus, Les coordonnées GPS:
40°50’12.5″N 14°14’54.8″E
40.836799, 14.248555 - cliquez et définissez votre itinéraire

Naples - hôtels et hébergements

Naples vous offre une grande liberté dans le choix de votre logement. Du moins cher au plus cher et exclusif. C'est à vous de décider quelle option vous choisissez. Vous pouvez aussi souvent trouver un logement haut de gamme à un prix très abordable. Vous n'avez qu'à chercher.
Le moyen le plus simple est de commencer par ce lien - [cliquez].
https://www.booking.com/searchresults.en.html?city=-122902&aid=1725593&no_rooms=1&group_adults=2&room1=A%2CA

Le lien a été préparé de manière à filtrer les offres d'hébergement en les limitant uniquement à Naples. Quelques suggestions trouvées à partir de ce lien même sont énumérées ci-dessous. C'est aussi une bonne idée de cliquer sur l'un des hôtels suggérés ci-dessous. Ensuite, une page avec cet hôtel et plusieurs autres similaires s'ouvrira. Une option pratique et utile.
Les suggestions ci-dessous ne sont pas les « seules recommandées », les « sélectionnées » et les « meilleures de la ville »… Il n'y a aucune chance que tout le monde puisse trouver sa place dans un ou même quatre hôtels recommandés 🙂 Elles sont cependant un excellent point de départ pour votre propre recherche , et dans Il y a beaucoup de bons hôtels et hébergements à Naples. Cliquez, recherchez, choisissez et explorez !

Agora' dei Mille – [cliquez]

Napoli a Festa – [cliquez]

Terrazza Garibaldi – [cliquez]

Relais Castel Nuovo – [cliquez]

5/5 - (440 voix)

Important pour moi!

Donnez une bonne note à l'article (5 étoiles bienvenues 😀 ) !
C'est gratuit et pour moi c'est très important ! Le blog vit de visites et grâce à cela il a une chance de se développer. Fais-le s'il-te-plaît et ... merci d'avance!

Si vous aimez mes guides, vous trouverez certainement utile celui que j'ai créé catalogue de guides - [cliquez]. Vous y trouverez des idées toutes faites pour vos prochains voyages, des descriptions d'autres destinations touristiques et une liste alphabétique de guides répartis par pays, villes, îles et régions géographiques.

je poste aussi Lien du profil Facebook - [cliquez]. Entrez et appuyez sur "Observerwuj", alors vous ne manquerez pas de nouvelles entrées inspirantes.

Eh bien, à moins que vous ne préfériez Instagram. Je ne suis pas un démon des réseaux sociaux, mais vous pouvez toujours compter sur quelque chose de sympa à regarder mon profil instagram - [cliquez]. Le profil acceptera volontiers tout adepte qui l’aime.

J'ai lu TOUS les commentaires (et plusieurs fois). Sous chacun d'eux, je pourrais écrire ça Merci beaucoup, parce que tu es réel fantastique. Je reviens souvent aux commentaires car ils me donnent de la motivation et de l'énergie. Pour moi, c'est inestimable un trésor de bonnes émotions!
Merci pour cela ici (je ne veux pas encombrer les commentaires de remerciements répétés). Sachez qu'en laissant un mot gentil ici, vous faites vraiment du bon travail pour moi !

Je rends le contenu que je crée disponible gratuitement avec copyright, et le blog survit grâce à la publicité et à la coopération des affiliés. Ainsi, des publicités automatiques seront affichées dans le contenu des articles, et certains liens sont des liens affiliés. Cela n'a aucun effet sur le prix final du service ou du produit, mais je peux gagner une commission pour l'affichage d'annonces ou l'utilisation de certains liens. Je ne recommande que des services et des produits que je trouve bons et utiles. Depuis le début de l'existence du blog, je n'ai publié aucun article sponsorisé.

Certains des lecteurs qui ont trouvé les informations ici très utiles me demandent parfois comment vous pouvez soutenir le blog ? Je n'organise pas de collectes de fonds ou de programmes de soutien (type : patronite, zrzutka ou "acheter du café"). La meilleure façon est d'utiliser des liens. Cela ne vous coûte rien et le support du blog est auto-généré.

Pozdrawiam




42 commentaires sur "Naples : les plus grandes attractions - carte, plan de visite, monuments, faits intéressants »

  • o
    Lien direct

    Blog incroyable. Tous les endroits à visiter sont décrits en détail. En plus des cartes, des adresses, des curiosités, des prix !!!! Mes félicitations. Nous allons juste dans la région de Naples et je dois avouer que c'est la quintessence de tous les blogs que j'ai lu sur Naples jusqu'à présent. Merci et cordialement.

    répondre
    • o
      Lien direct

      Tout ce qui est décrit est génial, j'ai déjà l'impression d'y être et le voyage est devant moi. J'ai hâte 🤗😊

      répondre
  • o
    Lien direct

    Vraiment super blog - je cherchais quelque chose comme ça depuis longtemps. Vous pouvez utiliser ces informations pour créer votre propre itinéraire touristique personnalisé. MARCHE À SUIVRE!!!!

    répondre
    • o
      Lien direct

      J'ai voyagé avec M. Jacek autour de Madère, des itinéraires merveilleusement précis, beaucoup d'informations, de conseils, mieux que des guides, merci M. Jacek.
      Maintenant j'ai lu vos propositions de Naples et de Rome.

      répondre
    • o
      Lien direct

      J'y vais demain et j'utiliserai certainement les précieux conseils. Merci

      répondre
  • o
    Lien direct

    Le meilleur guide que je cherchais. Merci beaucoup pour ces descriptions détaillées, instructions, commande. Ils m'ont beaucoup aidé lors de mon voyage à Naples. Salutations.

    répondre
  • o
    Lien direct

    Nous venons de rentrer de Naples en utilisant votre itinéraire touristique. Est fantastique. Lisible et transparent. Merci pour l'opportunité de profiter de votre travail acharné !!

    répondre
    • o
      Lien direct

      Cool! Merci pour cet avis.
      Il est très important que les autres lecteurs sachent qu'ils peuvent faire confiance à ces données.
      Je suis content que tout ait fonctionné et meilleures salutations!

      répondre
  • o
    Lien direct

    Excellent blog. Merci beaucoup pour un excellent itinéraire pour visiter Naples, que j'utiliserai certainement bientôt. Tout est décrit de manière intéressante et la localisation GPS des attractions est un excellent moyen de se rendre sur place. Félicitations pour l'idée, mais aussi un stylo léger et cool. Je serai également heureuse de lire d'autres descriptions de lieux qui m'inspireront pour faire d'autres voyages.
    Merci et cordialement.

    répondre
  • o
    Lien direct

    Meeeh boulot. Tous les points enregistré dans Google maps et en septembre nous commençons selon la liste que vous avez postée ici. Merci pour votre temps et votre cœur. Le karma revient. Cordialement et Pet !

    répondre
    • o
      Lien direct

      La semaine prochaine, je vais à Naples et je le ferai avec votre carte. Elle est sensationnelle !

      répondre
  • o
    Lien direct

    Je vais à Naples en ce moment. J'y ai travaillé il y a longtemps et j'ai bien exploré la ville. Maintenant, je pars avec mon fils. Votre guide est une révélation ! Je vais certainement l'utiliser, car vous avez tout servi "comme dans une assiette".
    Merci beaucoup !

    répondre
  • o
    Lien direct

    Merci beaucoup. Je n'ai que 2 jours à Naples et je ne savais pas planifier les itinéraires pour ne pas épuiser les enfants le premier jour. Conseils et descriptions fantastiques.

    répondre
  • o
    Lien direct

    ADOREI todo o teu roteiro por Napoles!!!! Une riqueza de detailhes é incrivel! Que bom se eu encontrasse roteiros prontos assim para todos os lugares da Italia para os quais irei !

    répondre
  • o
    Lien direct

    Je vais à Naples, je suis très excité après avoir lu ce blog. Le meilleur que j'ai lu.

    répondre
  • o
    Lien direct

    M. Jacek
    Je pars à Naples pour une semaine du 05.09/12.09.23 au XNUMX/XNUMX/XNUMX. Je ne manquerai pas de suivre vos excellentes instructions. Merci

    répondre
    • o
      Lien direct

      Excellent article avec d'excellentes instructions et une valeur unique, très utile ! Nous allons à Naples et sur la côte amalfitaine en octobre prochain et nous serions heureux d'emprunter vos PLANS pour référence. Merci beaucoup!

      répondre
  • o
    Lien direct

    Excellentes informations. J'étais à Naples, mais je ne connaissais pas beaucoup d'endroits. J'y retourne et vos informations rendront les choses beaucoup plus faciles. Merci beaucoup et salutations
    Irena

    répondre
  • o
    Lien direct

    Witam
    Je vais juste à Naples, je ne savais pas comment gérer les visites touristiques et grâce à votre merveilleux travail, j'ai un plan tout prêt avec beaucoup d'informations intéressantes. Beaucoup de travail. Merci beaucoup et meilleures salutations, Natalia

    répondre
  • o
    Lien direct

    Merci pour votre travail!!! C'est ce que je cherchais, c'est un recueil de connaissances sur Naples ! Super itinéraires, cartes, suggestions de visites :-) - Je pars à Naples dans 4 jours et votre plan nous accompagnera 😉
    Avec mes meilleures salutations. Monique

    répondre
  • o
    Lien direct

    La semaine prochaine, je m'envole pour Naples pour la première fois et je sais déjà que je vais l'explorer avec la carte que vous avez préparée. Merci pour ces informations détaillées et fantastiques - c'est tout ce dont j'avais besoin. Bon travail!! Toutes nos félicitations

    répondre
  • o
    Lien direct

    Très bon guide !
    Mon ami et moi avons pu trouver notre chemin vers Naples facilement et rapidement. Plein de précieux conseils et astuces !
    Dziękuję :)

    répondre
  • o
    Lien direct

    Super guide! Si vous avez remarqué une augmentation du nombre de vues ces derniers jours, c'est moi et mon mari. 🙂 Nous avons parcouru Naples avec ce guide, et la meilleure idée est de fournir les coordonnées GPS. Bonne idée!

    répondre
    • o
      Lien direct

      hé hé...
      Je pensais que c'était toi 😉

      mais ne vous inquiétez pas... le blog vit de visites, alors je vous invite à nouveau la prochaine fois, dans un autre endroit !
      et je le recommande aux autres !

      répondre
  • o
    Lien direct

    Encore un mois avant le départ... Je graverai même les coordonnées sur une tôle :)
    Merci pour votre travail!
    Je ne sais pas où cliquer sur les étoiles ? 🙁

    répondre
  • o
    Lien direct

    J'ai lu le début et je suis déjà excité ! Par curiosité, quand cette entrée a-t-elle été écrite ?

    répondre
  • o
    Lien direct

    GRÂCE AU SEIGNEUR, J'AIME DÉJÀ NAPLES, MAIS TOUT EST JUSTE DEVANT MOI !

    répondre
  • o
    Lien direct

    Super blog. Nous partons dans quelques temps. Je n'ai jamais vu de descriptions aussi détaillées avec des photos auparavant. Merci beaucoup, je vous écrirai après mon retour car nous comptons respecter le plan dans les détails.

    Cordialement, Iwona

    répondre
  • o
    Lien direct

    Merci beaucoup pour les informations détaillées. J'y vais demain, donc j'utiliserai certainement les conseils fournis

    répondre
  • o
    Lien direct

    Bref, IMPRESSIONNANT !!!!!!!!!!!!!!!! Je vais à Naples en ce moment, je vais certainement l'utiliser

    répondre
  • o
    Lien direct

    Guide fantastique! Une énorme contribution de travail! Et ces liens ! Nous allons à Naples en ce moment, donc nous vous emmenons (travailler) avec nous.

    répondre
  • o
    Lien direct

    Merci d'avoir préparé la liste. Cela m'a permis de mieux connaître Naples.

    répondre
  • o
    Lien direct

    Pourquoi n'y a-t-il rien sur le château de Sant Elmo ? Étant à Naples, c'est certainement l'un des endroits les plus intéressants à visiter, le panorama est bien meilleur qu'à San Martino.

    répondre
  • o
    Lien direct

    Nous venons de rentrer de Naples. Nous avons visité avec votre guide, très serviable et bien préparé.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *